ECZEMA

L’eczema

 

L’eczéma de contact allergique se manifeste lorsque la peau est en contact avec une substance ou une matière particulière (l'allergène). Cet eczéma est à différencier des eczémas dus au stress ou d'origine génétique.

Avec l'évolution rapide de notre société occidentale, les allergènes se sont fait plus nombreux (pollution, produits chimiques) et les organismes plus faibles et moins à même d'y faire face (milieu de vie aseptisé).

Par ailleurs, dans certains milieux professionnels, la présence de substances particulièrement toxiques est susceptible de générer de nombreuses réactions allergiques dont les eczémas font bien entendu partie.

Les symptômes cutanés peuvent apparaître entre 2 et 72 heures après le contact avec l'allergène.

 

Symptômes de l’eczéma allergique

Les symptômes de l'eczéma de contact (donc allergique) sont les symptômes typiques de l'eczéma à savoir :

Une rougeur et une congestion (œdème) plus ou moins marquées ;

La présence de vésicules contenant un liquide clair ;

Une peau épaissie couverte de squames voire de croûtes ;

Des démangeaisons importantes.

 

Allergie et eczéma :

les allergènes existants

Il existe à peu près autant d'allergène que de gens sur Terre. En effet, n'importe quel élément est susceptible de devenir un allergène.

Il existe toutefois trois grandes catégories d'allergènes qui se retrouvent fréquemment et qui entraînent un grand nombre d'eczémas :

les pneumallergènes (allergènes aériens) : il s'agit de substances présentes dans l'air ;

les allergènes alimentaires ;

les allergènes chimiques.

 

Allergènes aériens

Parmi les pneumallergènes, citons les principaux :

les acariens ;

les poils de chat (il s'agit en réalité de la protéine présente dans la salive du chat et que celui-ci dépose sur ses poils en se léchant) ;

les pollens.

Allergènes alimentaires

Les allergènes alimentaires sont essentiellement :

les arachides ;

les noix (pistaches, amandes, noix de cajou, noix de pécan, etc.),

l'aspartame ;

le gluten (blé, épeautre, sarrasin) ;

le lait et ses dérivés ;

le soja ;

les œufs (le blanc en particulier) ;

les produits de la mer (poissons, crustacés) ;

le chocolat.

L'allergie alimentaire à l'origine de l'eczéma est souvent marquée chez les nourrissons qui peuvent manifester une réaction dans l'heure qui suit l'ingestion de l'aliment allergisant :

Un urticaire ;

Un œdème au niveau des lèvres ;

Un rash cutané (éruption de bouton) et prurit (démangeaison).

 

Ces symptômes se retrouvent davantage chez les enfants atopiques (souffrant d'un eczéma d'origine héréditaire) que chez les non atopiques. Supprimer de façon stricte l'aliment incriminé est parfois nécessaire.

Il est toutefois important de s'en référer à un spécialiste (dermatologue ou allergologue), car la suppression d'un aliment sans test et sans certitude absolue peut être préjudiciable chez les tout-petits (risques de carences).

 

Souvent, l'éviction n'est recommandée que suite à une courte hospitalisation permettant de s'assurer du bien-fondé de la suppression d'un aliment.

 

Allergènes chimiques

Les allergènes chimiques, eux, sont innombrables. Citons principalement :

le caoutchouc (pneus, gants, semelles, élastiques) ;

le chrome (dans les milieux professionnels où sont manipulés des détergents, du ciment, de la peinture) ;

l'époxy (peinture, vernis, plastique et certaines colles) ;

le nickel (bijoux, boutons de pantalon, ceinture et les pièces d'euros) ;

le parabène (conservateur de produits de beauté et de produits industriels) ;

les crèmes anti-inflammatoires ou antiseptiques ;

les différents produits chimiques qui se retrouvent dans les :

déodorant,

parfum,

shampoing,

teinture,

vernis à ongles...

 

Cas particuliers

Il existe aussi quelques cas particuliers d'eczéma de contact. C'est le cas des eczémas photosensibles qui sont déclenchés par les ultra-violets (UV) solaires.

Aussi, certaines crèmes (médicamenteuses ou cosmétiques), lorsqu'elles entrent en contact avec le soleil, entraînent une réaction allergique dermatologique immédiate.

 

Avec les médicaments il est important de bien consulter la liste des effets indésirables et de se conformer aux précautions d'emploi (certains sont également photosensibles).

Eczéma et allergie en milieu professionnel

 

Dans certains milieux professionnels, les contacts répétés avec certaines substances peuvent entraîner des eczémas.

Les métiers les plus exposés sont :

Ceux du bâtiment avec le ciment (entraînant la « gale du ciment »), les peintures, les colles ;

Les coiffeurs avec des contacts quotidiens avec des shampoings, des teintures (notamment avec le PPD : Praphenylene Diamine) ;

Les professions de santé qui sont en contact avec des produits antiseptiques, des gants en latex, des résines composites (plâtres), du sparadrap, etc. ;

Les agriculteurs et horticulteurs qui vont entrer en contact avec de nombreuses substances agressives : pesticides, insecticides et parfois les pollens et les graminées.

 Pour être en conformité avec la réglementation en vigueur relative à l’exercice illégal de la médecine prévue par l’article l.378 du code de la santé publique, je tiens à informer que je ne suis pas Médecin et ne prescris aucune ordonnance médicale.

Ce n'est pas un acte Médical, ni une méthode de substitution de la médecine officielle. Elle en est un  complément  et  possède l’avantage d'être compatible avec tout traitement médical. Ne  jamais  arrêter  un  traitement  médical  sans  l’accord  de  votre médecin.